1663 : Face aux Feux du Soleil

Changez l'Histoire de France, personnifiez votre héros...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Promenade d'une jeune fille...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Duchesse d'Agenois
Poete
avatar

Nombre de messages : 135
rang : Gatineau, "Agenois, Fontainebleau"
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Promenade d'une jeune fille...   Dim Juil 02 2006, 05:09

Ophéliane était très heureuse. Son Altesse venait de lui accorder son après-midi, car la jeune duchesse devait se rendre au jeu du roy, à la cour. Après avoir donné tout son coeur pour aider la jeune noble à se préparer, elle l'avait regardée partir vers cette petite fête avec beaucoup de tendresse.

Âgée d'à peine trois années de plus que sa maîtresse, la demoiselle aimait néanmoins bien davantage la liberté. Son esprit volait libre comme ses cheveux châtains dans le vent frais de cet après-midi de novembre. Malgré le fait que les arbres étaient dénudés, Fontainebleau demeurait la plus belle forêt qui se puisse voir.

Ophéliane marchait d'un pas tranquille, son regard gris-bleu s'arrêtant sur chaque merveille qu'elle voyait... Ici, un nid abandonné, là, une brindille avec une feuille sèche encore tenacement accrochée à l'arbre nourricier...

La main blanche de la demoiselle frôlait les troncs, tandis qu'elle passait avec aise entre les arbres rapprochés.

Au bout d'un moment, elle avisa un rocher, auquel elle s'appuya, respirant avec joie l'air ambiant et piquant qu'elle aimait tant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Canaan
Invité



MessageSujet: Re: Promenade d'une jeune fille...   Dim Juil 02 2006, 05:21

Alcibiade observait de loin la jeune Ophéliane. Son "espion" lui avait indiqué qu'elle était au service de la jeune duchesse d'Agenois. Dont le territoire était si convoité par 2 puissantes couronnes d'Europe.

Il y avait probablement à gagner dans cette histoire murmurait l'intuition du jeune homme. Il s'agissait de se joindre habilement au jeu. Mais pour jouer il fallait se munir de cartes.

La dame de compagnie de la duchesse était absente, elle aurait été l'idéal, mais cette servente était aussi proche de la duchesse, il l'avait vu dans son carosse, le matin de son arrivé à FontaineBleu.

Alcibiade était conscient que séduire des serventes à Fontenaibleu, pour une personne de son rang était mal vu, voir honteux et humiliant. Il y avait tellement mieux! Mieux valait procéder avec prudence. Et les jeux de charme ne voulait pas nécessairement dire une séduction classique.

D'une autre part il était encore bien méconnu ici. Il devait profiter de cela pour agir. Il avait besoin d'approcher la Duchesse... mais mieux valait commencer par Ophéliane pour le moment. Elle risquait même de lui donner des meilleurs cartes qu'une rencontre avec la duchesse elle-même.

Il s'approcha. Lorsqu'elle s'appuya sur un rocher, il s'avanca.


Vous allez bien mademoiselle??

Pardonner moi pendant un moment j'ai cru que votre élégant pas vacillait. L'air est frais et vous me semblez légèrement vêtue. Soyez prudente le froid est dangereux, on ne s'en méfie pas jusqu'au moment ou ce que l'on tombe malade!

Il me semble déja vous avoir appercu à quelques parts....Il y a peu. Je suis désolé ma mémoire est vacillante, et je rougis à l'idée d'avoir pu oublier une personne aussi gracieuse que vous....
Revenir en haut Aller en bas
Duchesse d'Agenois
Poete
avatar

Nombre de messages : 135
rang : Gatineau, "Agenois, Fontainebleau"
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Promenade d'une jeune fille...   Dim Juil 02 2006, 05:34

Vous allez bien mademoiselle??

Ophéliane ouvrit des yeux étonnés et s'aperçu qu'un homme s'était rapproché d'elle. Elle ne l'avait pas entendu arriver. Un moment, elle fut bien surprise, et sur le point de prendre ses jambes à son cou! Mais l'homme n'avait manifestement aucune mauvaise intention.

- Pardonner moi pendant un moment j'ai cru que votre élégant pas vacillait. L'air est frais et vous me semblez légèrement vêtue. Soyez prudente le froid est dangereux, on ne s'en méfie pas jusqu'au moment ou ce que l'on tombe malade!

- Ah! Mais l'air est si bon, Monsieur. Et je suis fort habituée aux températures froides, puisque j'ai été élevée dans les montagnes. Aussi, j'aime bien me promener ainsi, tranquillement...

- Il me semble déja vous avoir appercu à quelques parts....Il y a peu. Je suis désolé ma mémoire est vacillante, et je rougis à l'idée d'avoir pu oublier une personne aussi gracieuse que vous....

Ophéliane plissa légèrement les yeux, fixant les traits de l'homme, puis son visage s'éclaira d'un sourire.

- Ah! Je me souviens! Vous êtes le gentilhomme qui demandiez des directions pour Fontainebleau sur la route de Paris! Vous me voyez ravie de voir que vous êtes arrivé sans encombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Canaan
Invité



MessageSujet: Re: Promenade d'une jeune fille...   Dim Juil 02 2006, 05:45

Dans les montagnes ? Cela devait être très beau comme pays ! ^tes vous native du beau domaine de votre maîtresse?

Merci bien de vous être souvenu mademoiselle, vous venez de me libérer d'un grand embarras! Je vous remercie.

Il lui prit la main et l'embrassa.

Puis-je connaitre également votre nom je vous prie? Je suis le Vicomte de Patay, mon prénom est Almédric mais je me suis entiché d'un pseudonyme. Alcibiade.

C'est un heureux hasard pour moi de vous avoir rencontrer!
Revenir en haut Aller en bas
Duchesse d'Agenois
Poete
avatar

Nombre de messages : 135
rang : Gatineau, "Agenois, Fontainebleau"
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Promenade d'une jeune fille...   Dim Juil 02 2006, 05:55

- Dans les montagnes ? Cela devait être très beau comme pays ! ^tes vous native du beau domaine de votre maîtresse?

La jeune fille allait répondre en vantant les beautés de l'Agenois et de ses montagnes, mais une pensée l'arrêta soudain... Son Altesse n'avait pas mentionné le nom de ses terres à ce gentilhomme, alors il ne pouvait réellement savoir si le domaine avait quelque beauté. Elle hocha simplement la tête.

- Oui, Messire, je suis native du domaine de ma maîtresse, et il est en effet magnifique. Ma mère servait feue la mère de ma maîtresse, et j'ai l'honneur de suivres ses traces.

- Merci bien de vous être souvenu mademoiselle, vous venez de me libérer d'un grand embarras! Je vous remercie.

Ophéliane rougit lorsqu'il lui fit un baisemain. Voilà quelque chose à quoi la jeune fille n'était pas habituée! La marque d'attention lui plut.

- Puis-je connaitre également votre nom je vous prie? Je suis le Vicomte de Patay, mon prénom est Almédric mais je me suis entiché d'un pseudonyme. Alcibiade.

- Je suis enchantée de faire votre connaissance, Monsieur le vicomte. Mon nom est Ophéliane Du Fernais.

- C'est un heureux hasard pour moi de vous avoir rencontrer!

La jeune fille sourit à cette phrase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Canaan
Invité



MessageSujet: Re: Promenade d'une jeune fille...   Dim Juil 02 2006, 06:09

Alcibiade souriait simplement, le charme n'était pas seulement un jeu de parole. La jeune femme lui plaisait, elle était plus mature physiquement que sa maîtresse, et avait assez d'aplomb pour ne pas baffouiller devant une personne de rang supérieur.

Les traditions familiales sont toujours importantes, je suis content de voir que vous vous plaisez à servir de facon excellante votre maitresse.

Je suis ravi de vous connaître Ophéliane du Fernais. Votre nom est aussi doux que la peau de votre main.

Votre maitresse la duchesse d'Agenois est fort jeune... je suis légèrement inquiet pour elle. Il y a des personnes à la cour qui serait capable de profiter de sa naiveté. Certains gentilhommes ne sont pas aussi gentil qu'il le prétende.

Mais rassurer vous des personnes dévoués veillent sur elle semble-t-il. Elle me rapelle un peu ma mère, livrée à elle même lors de sa jeunesse...

Néanmoins sa conduite semble inquiètante de ces temps ci... l'on murmure beaucoup.

Enfin je vois que je vous inquiète et ce n'est pas mon intention, je veux également profiter de l'air frais et de la promande.

Puis-obtenir votre bras pour le reste de la balade? Nous pourrons ici bavarder amicalement. Je serais honorer que vous acceptiez.
Revenir en haut Aller en bas
Duchesse d'Agenois
Poete
avatar

Nombre de messages : 135
rang : Gatineau, "Agenois, Fontainebleau"
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Promenade d'une jeune fille...   Dim Juil 02 2006, 06:25

- Les traditions familiales sont toujours importantes, je suis content de voir que vous vous plaisez à servir de facon excellante votre maitresse.

Ophéliane écoutait, charmée par les paroles du vicomte. Il parlait de tradition, d'excellence... Toutes choses importantes pour elle. Elle sourit donc.

- Je suis ravi de vous connaître Ophéliane du Fernais. Votre nom est aussi doux que la peau de votre main.

Ophéliane rougit légèrement à cette phrase.

- Merci, vous êtes un homme charmant, Monsieur.

- Votre maitresse la duchesse d'Agenois est fort jeune... je suis légèrement inquiet pour elle. Il y a des personnes à la cour qui serait capable de profiter de sa naiveté. Certains gentilhommes ne sont pas aussi gentil qu'il le prétende.

Les yeux d'Ophéliane s'écarquillèrent de stupeur, et la jeune fille recula d'un pas.

- Mais rassurer vous des personnes dévoués veillent sur elle semble-t-il. Elle me rapelle un peu ma mère, livrée à elle même lors de sa jeunesse... Néanmoins sa conduite semble inquiètante de ces temps ci... l'on murmure beaucoup. Enfin je vois que je vous inquiète et ce n'est pas mon intention, je veux également profiter de l'air frais et de la promande.

- Mais d'abord, Monsieur, comment avez-vous obtenu le nom de Son Altesse? J'ai bon souvenir que Madame ne vous a pas révélé son nom ou ses titres, dont vous semblez pourtant fort au courant. D'où tenez-vous tout cela? Navrée de ces questions, mais comme vous le dites, ma maîtresse est fort jeune, et un danger plane effectivement sur sa tête. C'est pour cette raison que Madame est venue chercher la protection de la Cour. Elle est jeune, mais sage et réfléchie. Elle gère elle-même le duché d'Agenois, ses terres, ses comtés, ses villes et villages, ses gens. Madame n'a rien d'une écervelée!

- Puis-obtenir votre bras pour le reste de la balade? Nous pourrons ici bavarder amicalement. Je serais honorer que vous acceptiez.

Prise au dépourvu, la jeune fille ne sut que répondre. Spontanément, elle posa sa main sur le bras que lui tendait l'homme et ils firent quelques pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Canaan
Invité



MessageSujet: Re: Promenade d'une jeune fille...   Dim Juil 02 2006, 06:41

Damoiselle Ophéliane. Vous l'avez dit vous mêmes votre maitresse est l'une des personnes les plus en vues de la cour! Seul un rustre pourrait ignorer son nom et sa réputation.

Me croyez vous incapable d'obtenir son nom autrement qu'en lui demandant ?

Il sourit taquin pour la décontracter.

Mais bien entendu je ne sais pas tout. Je ne doute pas des talents exceptionnels de votre maîtresse, je m'inquiète simplement pour elle. Je la trouve fort bien. Mais vous m'effrayer en me parlant d'un danger.... L'on m'a aussi murmurer des ragots que votre mâitresse eh bien comment dire.... se serait entiché d'un jeune homme.

Non pas que je critique votre mâitresse de cette conduite, l'amour est une belle chose, mais croyez vous que cette personne dont j'ignore le nom et la réputation, soit une personne bien approprié et bien attentionné?

Alcibiade devait bien choisir ces mots, et ne pas aller trop loin, la laisser parler, il bluffait légèrement, et restait vague dans le but qu'elle compléte les trou d'informations qu'il lui manquait. Puis pour la déconcerté dans le même moment il enchainait rapidement sur un compliment pour la faire rougir.

Alcibiade prit donc sa main fermement mais doucement.


Je suis bien content de vous avoir rencontrer, je me sens un peu perdue ici, moi qui vient de province. Vos yeux et votre précence est chaleureuse et rassurante. Votre maitresse doit apprécier admirablement votre service... Je ne sais comment je vais vous libérer la main sans en être chagriné....

Rajouta-t'il dans un souffle d'émotion.
Revenir en haut Aller en bas
Duchesse d'Agenois
Poete
avatar

Nombre de messages : 135
rang : Gatineau, "Agenois, Fontainebleau"
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Promenade d'une jeune fille...   Dim Juil 02 2006, 06:58

- Damoiselle Ophéliane. Vous l'avez dit vous mêmes votre maitresse est l'une des personnes les plus en vues de la cour! Seul un rustre pourrait ignorer son nom et sa réputation. Me croyez vous incapable d'obtenir son nom autrement qu'en lui demandant ?

La jeune fille se détendit quelque peu à cette explication, mais demeura néanmoins sceptique. Il n'y avait pas trente moyens d'obtenir des informatons, et certains moyens étaient moins honorables que d'autres!

- Mais bien entendu je ne sais pas tout. Je ne doute pas des talents exceptionnels de votre maîtresse, je m'inquiète simplement pour elle. Je la trouve fort bien. Mais vous m'effrayer en me parlant d'un danger.... L'on m'a aussi murmurer des ragots que votre mâitresse eh bien comment dire.... se serait entiché d'un jeune homme.

Ophéliane ouvrait la bouche pour répondre vivement, mais le vicomte continua sans lui laisser le temps de le faire.

- Non pas que je critique votre mâitresse de cette conduite, l'amour est une belle chose, mais croyez vous que cette personne dont j'ignore le nom et la réputation, soit une personne bien approprié et bien attentionné?

La jeune fille allait se récrier sur la conduite de tout temps honorable du comte de Chastignac, mais elle réfléchit soudain qu'en effet, la duchesse ne connaissait que depuis peu le jeune homme, et qu'il pouvait fort bien avoir mauvaise réputation. Ophéliane prit un air pensif.

- Ce sont là de sages considérations, Monsieur le vicomte. Je vous remercie de m'en avoir fait part, cela est d'un véritable gentilhomme de coeur. Je ferai part de ces pensées à Madame lorsque l'occasion s'en présentera. Son Altesse est sage et attentive à la voix de la raison. S'il y a quelque danger, elle se méfiera.

Ophéliane rougit encore lorsque le vicomte lui reprit sa main, avec détermination, mais tout en douceur.

- Je suis bien content de vous avoir rencontrer, je me sens un peu perdue ici, moi qui vient de province. Vos yeux et votre précence est chaleureuse et rassurante. Votre maitresse doit apprécier admirablement votre service... Je ne sais comment je vais vous libérer la main sans en être chagriné....

Les joues rougies, la jeune fille se détourna légèrement de lui, sans pour autant oser enlever sa main de celle du vicomte. Elle devait bien s'avouer qu'elle le trouvait fort charmant, et personne ne lui avait accordé autant d'attention auparavant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Canaan
Invité



MessageSujet: Re: Promenade d'une jeune fille...   Dim Juil 02 2006, 07:24

La jeune femme ne répondait pas à toutes ces interrogations. Ce n'était pas mauvais signe. Les résultats étaient parfois long à obtenir. Elle lui indiqua qu'elle parlerait de ces préocupations à sa maîtresse il avait tout de même marquer un petit point. Mais trop petit pour s'en contenter! Il rajouta donc.

Soyez prudente, l'amour et l'attachement rend parfois aveugle à la raison. On peut faire des bêtises par amour.

Il sourit intérieurement à cette phrase ironique, car c'est précisément ce qu'il attendait d'Ophéliane!

Votre maîtresse est très jeune. Ma mère quand elle était jeune trouvait également son mari fort merveilleux avant de réaliser qu'il n'était qu'un affreux rustre qui a profiter d'elle!

Je serais rassuré si je connaitrait le nom du Seigneur qui prétend protéger votre maîtresse. Je pourrais alors m'enquérir de ces intentions et de son honneur, et vous en faire part, pour que vous puissez adroitement la conseiller. Ainsi je pourrais vous revoir tout en protégant votre maîtresse.

Alcibiade n'avait pas encore de plan précis en tête autour de la duchesse mais il lui semblait important de se rapprocher de l'entourage de la duchesse et d'apprendre ainsi peut-etre quelques secrets. Il n'aimait pas "jouer" particulièrement avec les émotions de la jeune Ophéliane. Il souhaitait mener son jeu sans la briser.

J'espère que vous n'avez pas froid. Il nous faudra retourner bientot à nos tâches personnel, mais j'espère que nous pourrons faire ainsi d'autres agréables balades. J'adore vous voir sourire, est-ce pour cette raison que votre maitresse vous a choisit dans sa suite?
Revenir en haut Aller en bas
Duchesse d'Agenois
Poete
avatar

Nombre de messages : 135
rang : Gatineau, "Agenois, Fontainebleau"
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Promenade d'une jeune fille...   Dim Juil 02 2006, 07:48

- Soyez prudente, l'amour et l'attachement rend parfois aveugle à la raison. On peut faire des bêtises par amour. Votre maîtresse est très jeune. Ma mère quand elle était jeune trouvait également son mari fort merveilleux avant de réaliser qu'il n'était qu'un affreux rustre qui a profiter d'elle!

Ophéliane pâlit effroyablement à ces paroles. L'idée que l'on puisse profiter de la duchesse lui répugnait épouvantablement.

- Je serais rassuré si je connaitrait le nom du Seigneur qui prétend protéger votre maîtresse. Je pourrais alors m'enquérir de ces intentions et de son honneur, et vous en faire part, pour que vous puissez adroitement la conseiller. Ainsi je pourrais vous revoir tout en protégant votre maîtresse.

Ophéliane regarda le visage du vicomte pour tenter d'y voir ses intentions... Elle ne lut qu'inquiétude et... Osait-elle le penser? de l'amour pour elle-même! Elle secoua légèrement la tête pour s'éclairçir les idées.

Elle regarda autour d'elle pour voir s'il y avait la moindre personne autour.


- Le nom de ce gentilhomme est Chastignac, le comte de Chastignac.

Elle avait parlé en chuchotant de peur d'être entendue, mais il n'y avait personne, qu'elle avec le vicomte...

Ils furent silencieux un moment, puis le vicomte reprit la parole.

- J'espère que vous n'avez pas froid. Il nous faudra retourner bientot à nos tâches personnel, mais j'espère que nous pourrons faire ainsi d'autres agréables balades. J'adore vous voir sourire, est-ce pour cette raison que votre maitresse vous a choisit dans sa suite?[/quote]

Cette fois elle rit franchement! Prêter de telles motivations à la jeune noble frisait la moquerie, mais elle en rit tout de même.

- Madame est loin d'être superficielle, Monsieur, et elle n'embauche personne pour son apparence. Je suis heureuse de pouvoir donner tout mon coeur dans les tâches que Madame veut bien m'attribuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Canaan
Invité



MessageSujet: Re: Promenade d'une jeune fille...   Dim Juil 02 2006, 08:01

Ah elle lui avait enfin révéler le premier nom. Un premier secret, assez simple, il aurait pu le découvrir autrement, mais qu'elle ait lui ait fait confiance pour lui dire, était surtout la vrai victoire. Si elle lui confiait un secret elle pourrait lui en confier d'autres.

Chastignac? Je ne connais pas ce jeune homme. Mais je vais m'informer sur sa réputation. Ainsi nous serons rassurer. Un scandale serait si affreux.... Si jamais quelques choses vous inquiète à ce sujet, je serais ravi de vous rassurer.

Il parlait aussi à voix basse pour ne pas l'inquièter. Puis repris à voix haute.

Mais un sourire est une qualité très rare ma chère, si vous saviez le nombre de gens qui sont incapables de sourire ou qui cachent leur problèmes derrière de faux sourires!

Sourire signifie que l'on a un coeur dans la poitirne. Et sourire aux personnes que l'on apprécie signifie tellement de jolies sentiments.

Il lui souria pour compléter le tout. Un sourire pour achever de faire tomber ces dernières réticences.
Revenir en haut Aller en bas
Duchesse d'Agenois
Poete
avatar

Nombre de messages : 135
rang : Gatineau, "Agenois, Fontainebleau"
Date d'inscription : 02/05/2006

MessageSujet: Re: Promenade d'une jeune fille...   Dim Juil 02 2006, 08:51

- Chastignac? Je ne connais pas ce jeune homme. Mais je vais m'informer sur sa réputation. Ainsi nous serons rassurer. Un scandale serait si affreux.... Si jamais quelques choses vous inquiète à ce sujet, je serais ravi de vous rassurer.

Ophéliane eu un léger sourire à cette affirmation du vicomte. Elle espérait qu'il ne trouverait rien, pour ne pas ternir le bonheur de sa jeune maîtresse!

- Mais un sourire est une qualité très rare ma chère, si vous saviez le nombre de gens qui sont incapables de sourire ou qui cachent leur problèmes derrière de faux sourires! Sourire signifie que l'on a un coeur dans la poitirne. Et sourire aux personnes que l'on apprécie signifie tellement de jolies sentiments.

La servante répondit à son sourire en souriant elle-même d'un air radieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Promenade d'une jeune fille...   Dim Juil 09 2006, 18:47

La baronne de retour pour un bref moment à la cour aperçut en se promenant dans les jardins la jeune servante de la Duchesse aussi s'élança t elle vers celle ci ,quelle fut sa stupeur en voyant un jeune homme en train de bavarder avec elle .Elle arriva auprès de l'individu lui fit une légère révérence et se présenta

-je suis la suivante de la duchesse louise baronne de frenolec!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Promenade d'une jeune fille...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Promenade d'une jeune fille...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arneval Malicia, jeune fille pas si pur [terminée]
» Jeune fille aux cheveux de feu, brûle le mal de tes paroles. [Yaelle]
» Un casier, une jeune fille dans ses pensées... et PAFF ... || Justin Alambra [Terminé]
» Arrivée de la jeune fille triste [ LIBRE !!!!!]
» Il était une fois, une jeune fille nommée Katharina....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
1663 : Face aux Feux du Soleil :: ARCHIVES :: 1663 V1-
Sauter vers: